AOC Montlouis sur Loire & AOC Touraine

Vins issus de l'agriculture biologique

Nous vous accueillons au Domaine toute l'année sur rendez-vous

dans nos caves troglodytes pour visite et dégustation-vente de nos vins bio.

 N'hésitez pas à nous contacter.


Actuellement...  et à venir

Septembre 2020

Petit journal des vendanges 2020 

 

4 septembre

 

Ici, premier raisin mûr parmi nos différents cépages : le Sauvignon !

Toutes nos vignes seront vendangées à la main et en caisses pour ne pas meurtrir les grappes jusqu'au moment du pressurage ou de l'encuvage.

Récolte du gamay avec la vision insolite des montgolfières, près de Chenonceau ; plus tard, à la cave, les grappes sont foulées au pied pour libérer le jus et le mettre en contact avec les levures indigènes qui sont présentes sur les baies et permettent un bon départ en fermentation.

Première récolte dans la vigne plantée en 2017 au-dessus de la cave, sur les coteaux de Lussault-sur-Loire. Une plante encore jeune mais des grappes annonçant un beau terroir pour le chenin.

Pressurage du gamay après quelques jours de fermentation en grappes entières pour extraire le fruité et la couleur.

 

 

 

 

Notre cépage le plus tardif, le cabernet franc, qui sera égrappé avant d'être mis en cuve pour sa fermentation alcoolique.

 

 24 septembre

 

Dernier jour des vendanges, le bouquet du berlot nous accompagne (merci à notre voisine, Jeaninne ! ) pour cette ultime journée de récolte.

Le travail ne s'arrête pas là, maintenant, les grappes et les jus sont à surveiller, décuver, presser. C'est aussi le temps du débourbage, remontage ou pigeage dans la cave de vinification.



 

 

 

Et ici, on est vraiment dans une vigne ?

Mais oui, la jeune plante qui a bravement fêté son 2ème été croît dans une belle biodiversité.

L'hiver prochain, les piquets seront en place et l'installeront bien davantage dans un paysage de vigne.


Le domaine de Montoray

 

C'est suite à la rencontre de Claude Aupetitgendre, vigneron dans la vallée du Cher et de Jacques Gozard, sortant d'une formation de chef d'exploitation au lycée viticole d'Amboise, que le domaine de Montoray a vu le jour en 2007.

 

Epaulés par des amis passionnés des vins de Loire, ils ont lancé l'activité sur des vignes implantées à Montlouis-sur-Loire et dans l'appellation Touraine.

Aujourd'hui, l'ensemble du domaine est en agriculture biologique certifiée.

 

En 2010, le domaine s'est installé à Lussault-sur-Loire dans de profondes caves troglodytes creusées dans le tuffeau, lieu des  vinifications, de l'élevage des vins ainsi que de l'accueil et des dégustations.

 

Un projet collectif

 

Dès sa création, le domaine de Montoray a été conçu comme un projet participatif.

 

En lançant l'exploitation, les deux vignerons ont proposé à leurs amis -parfois de longue date- de les rejoindre, et le cercle s'est progressivement élargi durant les premières années. Aux 20 fondateurs du domaine se sont joints de nombreux amateurs et amis ; ce sont aujourd'hui 70 associés qui sont réunis dans cette riche aventure.

 

Selon leurs possibilités, leur éloignement, les associés apportent leur concours à des travaux au domaine -principalement aux vendanges- et contribuent à la diffusion des vins dans leur entourage.

En passant par la Loire, à vélo

La cave troglodyte de Montoray est située à Lussault-sur-Loire, sur le parcours de La Loire à Vélo. Montoray adhère à la charte d'accueil vélo, qui garantit un accueil privilégié aux touristes cyclistes,  notamment l'accès à un point d'eau potable et aux sanitaires.