AOC Montlouis sur Loire & AOC Touraine

Vins issus de l'agriculture biologique

Nous vous accueillons au Domaine toute l'année sur rendez-vous

dans nos caves troglodytes pour visite et dégustation-vente de nos vins bio.

 N'hésitez pas à nous contacter.


Actuellement...  et à venir

 

LES VENDANGES !


15 octobre : dernier jour des vendanges !

Notre voisine, attentive à respecter la tradition, a accroché le bouquet du berlot à notre porte de cave.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-dessous, le petit journal des vendanges 2021.



 

Début septembre

Les vendanges sont tardives cette année car l'été n'a pas été très ensoleillé.

Le cabernet franc et le sauvignon commencent à mûrir. La cave de vinification, les cuves et les barriques sont nettoyées et prêtes à accueillir grappes et jus. 

Le sauvignon, notre cépage le plus précoce, sera vendangé vers le 20 septembre. Le chenin attendra sans doute la 2ème semaine d'octobre.


Le 21 septembre, vendanges du sauvignon, 3 semaines plus tard qu'en 2020.



27 septembre,  c'est au tour du gamay d'être ramassé.



 

 

29 septembre : les premiers chenin

sont ramassés à la Bourdaisière.

Parcelle orientée à l'est.

1er octobre : le côt sera en cuve ce soir



4 octobre : peu de ceps sont aussi chargés sur les vignes du Clos du Chêne au-dessus de la cave à Lussault. Ce sera une cuvée "confidentielle" du chenin de ce beau terroir.


6 octobre : la parcelle ouest de chenin de la Bourdaisière est vendangée. Des grappes en faible quantité là aussi mais une belle maturité qui devrait permettre un "Oiseau Blanc 2021".


14 et 15 octobre : derniers jours de vendanges. Le Cabernet Franc a profité du soleil automnal des 10 jours passés pour gagner une belle maturité.


... ET LA VINIFICATION !

8 octobre : aération des moûts en cuve

Quand les fermentations commencent, elles dégagent du gaz carbonique. L'aération permet de redonner aux levures l'oxygène dont elles ont besoin pour poursuivre leur travail de fermentation alcoolique qui transforme le sucre du raisin en alcool.

 

Le sauvignon a été pressé juste après la vendange le 21 septembre.

Le moût mis en cuve est pompée au niveau d'une vanne basse sur laquelle on fixe un tuyau qui remonte sur le dessus le jus ainsi soutiré.

Le gamay macère en grappes entières.

Le jus de goutte (avant pressage) tombe dans le fond de la cuve. En ouvrant la vanne basse, il est recueilli dans un bassin, ce qui permet de contrôler le moment où les matières des grappes arrivent et de stopper l'écoulement. Le moût est alors réinjecté dans la cuve par le haut.


13 octobre : décuvage du gamay.

Le jus de goutte est soutiré et envoyé dans une autre cuve ; les grappes sont sorties de la cuve et mises dans le pressoir pour obtenir le jus de presse qui rejoindra le jus de goutte.



Le domaine de Montoray

 

C'est suite à la rencontre de Claude Aupetitgendre, vigneron dans la vallée du Cher et de Jacques Gozard, sortant d'une formation de chef d'exploitation au lycée viticole d'Amboise, que le domaine de Montoray a vu le jour en 2007.

 

Epaulés par des amis passionnés des vins de Loire, ils ont lancé l'activité sur des vignes implantées à Montlouis-sur-Loire et dans l'appellation Touraine.

Aujourd'hui, l'ensemble du domaine est en agriculture biologique certifiée.

 

En 2010, le domaine s'est installé à Lussault-sur-Loire dans de profondes caves troglodytes creusées dans le tuffeau, lieu des  vinifications, de l'élevage des vins ainsi que de l'accueil et des dégustations.

 

Un projet collectif

 

Dès sa création, le domaine de Montoray a été conçu comme un projet participatif.

 

En lançant l'exploitation, les deux vignerons ont proposé à leurs amis -parfois de longue date- de les rejoindre, et le cercle s'est progressivement élargi durant les premières années. Aux 20 fondateurs du domaine se sont joints de nombreux amateurs et amis ; ce sont aujourd'hui 70 associés qui sont réunis dans cette riche aventure.

 

Selon leurs possibilités, leur éloignement, les associés apportent leur concours à des travaux au domaine -principalement aux vendanges- et contribuent à la diffusion des vins dans leur entourage.

En passant par la Loire, à vélo

La cave troglodyte de Montoray est située à Lussault-sur-Loire, sur le parcours de La Loire à Vélo. Montoray adhère à la charte d'accueil vélo, qui garantit un accueil privilégié aux touristes cyclistes,  notamment l'accès à un point d'eau potable et aux sanitaires.