AOC Montlouis sur Loire & AOC Touraine

Vins issus de l'agriculture biologique

Nous vous accueillons au Domaine toute l'année sur rendez-vous

dans nos caves troglodytes pour visite et dégustation-vente de nos vins bio.

 N'hésitez pas à nous contacter.


Actuellement...  et à venir


Août 2022

Les vignes plantées à Lussault au-dessus de la cave troglodyte peinent particulièrement avec la sécheresse ; les racines cherchent l'eau que le calcaire retient d'habitude. Les sols enherbés ne peuvent aider la vigne dans cette météo si particulière ; au contraire, la moindre humidité que la condensation est susceptible de donner au petit matin sera absorbée par l'herbe au détriment des ceps. Nous passons le broyeur pour limiter cet enherbement.

Les grappes ont bien du mal à grossir et mûrir car non seulement la vigne est en stress hydraulique et se met à l'arrêt mais la canicule provoque des grillures qui endommagent les grains.

Dans ce sol aux herbes jaunies que l'on reconnaît à peine, une mante religieuse brune nous surprend : un lien probable avec l’évolution de la couleur de fond du milieu. Au cœur de l’été brûlant, la végétation tend à virer vers le jaune paille or, la mante religieuse a la capacité de se fondre dans son environnement  grâce à sa coloration générale qui coïncide souvent avec celle du milieu (homochromie).


Juillet 2022

 

20 juillet : plantation de 2 petites parcelles de chenin qui viennent encadrer la vigne plantée en 2019. Tous les jeunes ceps sont issus de sélections massales.

La plantation initialement programmée en juin avait été reportée 2 fois pour des raisons météorologiques. Maintenant, on ne peut plus attendre mais l'arrosage sera de rigueur tant que la pluie se fera désirer...

21 et 22 juillet : Premier arrosage pour aider les jeunes plants à tenir bon.


Début juillet, la vigne a été -pour l'instant- épargnée par la grêle.

Les grappes sont bien formées et c'est l'heure de l'accolage :  la vigne étant une liane a besoin d'un support pour ne pas s'étendre au sol. La végétation est relevée entre les fils de fer, dits "fils releveurs". 

 

 

 

L'accolage permet donc au soleil de pénétrer dans les rangs et la photosynthèse va se faire au mieux. Les rayons du soleil vont aussi atteindre le sol ce qui permettra au raisin de mûrir correctement.

Les rangs sont aussi plus accessibles pour les traitements ou les tracteurs.

Vipérine commune
Vipérine commune


L'appellation Montlouis-sur-Loire et le cépage chenin sont à l'honneur en cette journée qui leur est dédiée.

Réservé aux professionnels, plus d'informations ici.


 

 

NOTRE HISTOIRE

 

Le domaine de Montoray

 

C'est suite à la rencontre de Claude Aupetitgendre, vigneron dans la vallée du Cher et de Jacques Gozard, sortant d'une formation de chef d'exploitation au lycée viticole d'Amboise, que le domaine de Montoray a vu le jour en 2007.

 

Epaulés par des amis passionnés des vins de Loire, ils ont lancé l'activité sur des vignes implantées à Montlouis-sur-Loire et dans l'appellation Touraine.

Aujourd'hui, l'ensemble du domaine est en agriculture biologique certifiée.

 

En 2010, le domaine s'est installé à Lussault-sur-Loire dans de profondes caves troglodytes creusées dans le tuffeau, lieu des  vinifications, de l'élevage des vins ainsi que de l'accueil et des dégustations.

 

Un projet collectif

 

Dès sa création, le domaine de Montoray a été conçu comme un projet participatif.

 

En lançant l'exploitation, les deux vignerons ont proposé à leurs amis -parfois de longue date- de les rejoindre, et le cercle s'est progressivement élargi durant les premières années. Aux 20 fondateurs du domaine se sont joints de nombreux amateurs et amis ; ce sont aujourd'hui 70 associés qui sont réunis dans cette riche aventure.

 

Selon leurs possibilités, leur éloignement, les associés apportent leur concours à des travaux au domaine -principalement aux vendanges- et contribuent à la diffusion des vins dans leur entourage.

En passant par la Loire, à vélo

La cave troglodyte de Montoray est située à Lussault-sur-Loire, sur le parcours de La Loire à Vélo. Montoray adhère à la charte d'accueil vélo, qui garantit un accueil privilégié aux touristes cyclistes,  notamment l'accès à un point d'eau potable et aux sanitaires.